PAXNOTAIRES - association des notaires DETANDT & GUISSET, Les rendez-vous peuvent avoir lieu tant à Silly qu'à Colfontaine, selon vos convenances

 

PAXNOTAIRES - association des notaires DETANDT & GUISSET

Les rendez-vous peuvent avoir lieu tant à Silly qu'à Colfontaine, selon vos convenances

3

Comment faire une offre d’achat correcte ?

L’achat d’un bien immobilier est un gros investissement et ne doit pas être pris à la légère. Contrairement à ce qu’on pense souvent, l’offre d’achat est contraignante. Elle vous engage pour le futur. Il faut donc bien s’informer avant de faire une offre. Cette offre doit être faite de manière prudente et complète pour se protéger en cas de mauvaise surprise.

A quel point l’offre est-elle contraignante ?

Une offre est contraignante quand elle détermine avec précision (au moins) le bien et le prix offert pour celui-ci. Si le vendeur accepte cette offre sans faire de réserves, vous ne pourrez plus vous rétracter. La vente est définitive : il n’est plus possible de faire marche arrière, à moins que les deux parties ne soient d’accord d’annuler l’offre.

Informez-vous bien avant de faire une offre 

En tant qu’acheteur, vous devez être suffisamment informé sur l'état du bien que vous convoitez avant de faire une offre. C’est pourquoi, il est conseillé de toujours prêter attention aux informations communiquées dans l’annonce immobilière. N'hésitez pas à demander des informations complémentaires.

Comment faire une offre sûre ?

Il est recommandé d'indiquer dans votre offre d’achat un certain nombre d'éléments :

  • nom de l’acheteur ;
  • adresse du bien ;
  • prix offert ;
  • durée de validité de l’offre, ce qui vous permet de ne pas être lié indéfiniment auprès du vendeur (sans limitation dans le temps, votre offre reste valide jusqu’à ce que la propriété soit vendue) ;
  • réserves, remarques éventuelles et conditions suspensives ;
  • signature et date.

Pensez à prévoir ce qu’on appelle une « condition suspensive » dans votre offre. Cela signifie que la vente ne se fait que si la condition que vous avez indiquée se réalise. L’exemple le plus courant est la condition suspensive d’octroi du crédit. Si votre prêt est refusé, la vente est censée n'avoir jamais existé. Pour vous, c'est une sécurité supplémentaire.

Soyez aussi attentifs aux SMS que vous échangez avec le vendeur. Un SMS ne suffit pas à lui seul à prouver que vous avez fait une offre. Mais il peut être considéré comme un « début de preuve », qui peut être complété par d'autres éléments (comme par exemple la preuve de contacts antérieurs entre le vendeur et vous).

Vous souhaitez faire une offre sur un bien immobilier ? Faites-la par écrit et n'hésitez pas à la faire vérifier par un expert en cas de doute.

Retrouvez aussi notre brochure avec tous nos conseils quand vous achetez une maison ou un appartement.